Articles

PERFORMANCE CHIFFRE D AFFAIRE PROSPECTION COMMERCIAL METZ NANCY THIONVILLE EPINAL VERDUN LORRAINE

Vendre: Un métier?

Vendre: Un métier?

« Je déteste vendre! »

Beaucoup de chefs d’entreprise, d’artisans, de cadres, mais aussi de commerciaux détestent la vente:
« Je ne sais pas vendre », « Vendre:je déteste ça », « je ne veux pas forcer le client », « Chacun son métier », « … »
Autant de phrases déjà entendu, et qui bloque le développement de l’entreprise.

Pourquoi cette aversion de la vente?

Premièrement force est de constater que l’image que certains se font du « Vendeur » n’est pas des plus agréable: « c’est un baratineur, un arnaqueur, il vendrait sa mère, un vendeur de tapis,… »
Cette mauvaise image stéréotypée du vendeur est d’autant plus fréquente que ne nombreux films relayent ces traits de caractères: l’affaire glengarry, les portes de la gloire, vendeurs d’élite, wall street,…
En conséquence, nous ne voulons pas ressembler à cet homme ou à cette femme qui sans foi ni loi, ferait tout pour nous vendre quelque chose.

La vente: c’est quoi?

Et si nous revenions au bon raisonnement cartésien, et nous écartions de l’alchimie émotionnelle que nous avons des vendeurs?

Premièrement, il convient de préciser que la vente est d’abord une matière, une discipline que des étudiants en bac pro, bts, ou école de commerce apprennent. Les métiers de la vente font partie d’un cycle d’apprentissage qui à pour objectif de maîtriser des méthodes, des techniques, et des astuces permettant de mieux connaitre l’autre et lui apporter des solutions.

En effet, vendre c’est d’abord comprendre les attentes, les envies, les desideratas, d’une personne afin de déterminer les produits et services permettant d’améliorer sa situation. En d’autre terme, c’est comprendre, aider, et aimer l’autre!

En outre, vendre c’est aussi vendre ses idées, sa conviction. Si vous considérez que la solution que vous proposez à votre client est la meilleure pour lui, vous devez tout mettre en oeuvre pour qu’il l’achète. A défaut, vous le laissez acheter un produit peut-être moins bon, peut-être plus cher, voire même vous laissez votre client sans solution.

En conclusion, vendre c’est rendre service!

 

Cabinet de formation coaching

Comment réussir votre développement commercial?

La prospection commerciale directe

La prospection est une activité difficile qui demande méthodes et opiniâtreté.
En outre, en amont, il est en général nécessaire de déterminer le mode de prospection le plus pertinent par rapport à son activité: prospection par courriers ciblés, prospection téléphonique btob, prospection e-mailing, ….

Pour améliorer votre efficacité commerciale, et favoriser les succès quelques astuces peuvent s’avérer utiles.

La recommandation

Faîtes de la satisfaction de vos clients un réel levier de développement commercial. Tout d’abord, après chaque vente ou réalisation de mission, vous êtes en mesure de lui demander des recommandations. En effet, pour un client satisfait vous recommander est un acte naturel qui assurera un taux de concrétisation plus important.

Développer son réseau

Vos anciens clients et fournisseurs, vos anciens collègues et collaborateurs, votre entourage personnel, même s’il ne sont pas des clients potentiels sont des prescripteurs en puissance. Dans le rubrique « le monde attire le monde », vous avez tout à gagner à parler de votre activité. Outre ce fait, profitez de ces rencontres pour gagner en confiance et peaufiner votre discours commercial.

Les réseaux sociaux

Si vous n’avez pas de réseaux suffisamment développés, les réseaux sociaux professionnels sont des outils indispensables. Linkedin ou  encore Viadeo, vous permettront d’identifier des prospects, et d’obtenir plus aisément les coordonnées directes de votre interlocuteur. A défaut, vous aurez le prénom et le nom de la personne à contacter ce qui favorisera le passage du barrage secrétaire. A défaut de faire des miracles, cette démarche aura un effet facilitateur.

La presse

Toujours dans l’objectif de gagner en efficience, la détection de projet ou d’angle d’attaque via la lecture de la presse papier ou des articles web, valorisera votre démarche auprès de votre prospect.

PRÉPARER – PRÉPARER – PRÉPARER

L’atteinte du succès commercial prend du temps et nécessite un peu de chance:
Je crois beaucoup en la chance, et je constate que plus je travaille,plus la chance me sourit (Thomas Jefferson)

 

L’investissement en temps doit être organisé, quantifié et planifié. Déterminer des temps de préparation pour créer un fichier cible, pour vos sessions de prospection téléphonique, mais aussi des plages de préparation de rendez vous commercial.
Il convient aussi d’anticiper, et de planifier chaque semaine des plages de prospection; et surtout de s’y tenir!
A défaut, vous devrez redémarrer de zéro, et vous épuiserez.